Association des sociologues enseignant-e-s du supérieur (ASES)
Pratiquer et déployer la sociologie

L’Association des sociologues enseignant-e-s du supérieur (ASES) est une association française créée en 1989, à l’initiative de deux sociologues français, Catherine Paradeise et Pierre Tripier, afin d’assurer "la défense et la promotion de la sociologie dans l’enseignement supérieur". Ses statuts, votés par l’assemblée générale constitutive du 11 janvier 1989, ont été déclarés le 26 mai 1989.

Nous écrire Contact

Motion de soutien à l’action de l’APSES (rassemblement le 28 novembre 2012)
Article mis en ligne le 22 novembre 2012
dernière modification le 30 janvier 2016

par Fanny Jedlicki
Imprimer logo imprimer

Motion de soutien à l’APSES

Contre les nouveaux programmes en SES, appel à manifester le 28 novembre 2012

Cette année les professeurs de sciences économiques et sociales (SES) expérimentent pour la première fois le nouveau programme de terminale. Il s’agit de la troisième étape d’une réforme qui a vu l’application d’un nouveau programme en seconde (année scolaire 2010-2011), et en première (2011-2012).

Ces programmes, rédigés dans l’opacité d’un "groupe d’experts" éloigné de l’enseignement en lycée, a rencontré l’opposition du Conseil supérieur de l’enseignement (CSE), des universitaires, des syndicats, et des enseignants eux-mêmes.

Au-delà des reproches de circonstance (diminution de presque la moitié des horaires en seconde et mise en concurrence avec l’éco-gestion, notions pléthoriques et approche de plus en plus technique inadaptées à l’intérêt des élèves...), c’est à un changement de paradigme que nous assistons. Alors que depuis sa fondation le modèle de cet enseignement s’appuyait avec succès, auprès d’élèves de plus en plus nombreux, sur l’école des Annales, d’inspiration durkheimienne, et la promotion de pédagogies diversifiées, les nouveaux programmes prétendent s’appuyer sur une "pédagogie des préalables" avec des risques de dérive vers un apprentissage par cœur de notions mal comprises, mal maîtrisées, sans enjeu et sans signification. La philosophie qui lui précédait reposait sur l’exposé de problèmes, faisait appel aux représentations des élèves, visait la construction de sens et mobilisait une anthropologie générale. Nous voilà aujourd’hui face à une conception technocratique qui privilégie l’économie aux dépens des autres sciences sociales, amputant cet enseignement de tout un pan de la connaissance et amoindrissant sa capacité critique.

C’est pourquoi l’association des enseignants de l’enseignement supérieur (ASES) appelle tous les enseignants sociologues du supérieur à soutenir la journée de grève et de manifestation de l’APSES du mercredi 28 novembre, ainsi que le rassemblement qui aura lieu à 14h00 place de la bourse (ligne 3 station Bourse) à Paris.

Forum
Répondre à cet article

Au programme de l’ASES

Pas d'évènements à venir

Ici vous pouvez afficher le contenu d'un article avec le mot-clé "article-libre2".

Le titre du bloc sera celui de l'article.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.13