Association des sociologues enseignant-e-s du supérieur (ASES)
Pratiquer et déployer la sociologie

L’Association des sociologues enseignant-e-s du supérieur (ASES) est une association française créée en 1989, à l’initiative de deux sociologues français, Catherine Paradeise et Pierre Tripier, afin d’assurer "la défense et la promotion de la sociologie dans l’enseignement supérieur". Ses statuts, votés par l’assemblée générale constitutive du 11 janvier 1989, ont été déclarés le 26 mai 1989.

Nous écrire Contact

22 juin 2013 - Journée ASES "Enseigner la sociologie en licence"
Article mis en ligne le 22 juin 2013
dernière modification le 15 mars 2014

par Matthieu Hély
Imprimer logo imprimer
  • Samedi 22 juin 2013 U. Paris-Descartes (la Sorbonne) 14h

Journée pédagogique de l’ASES : Enseigner la sociologie en licence

Mauvais étudiants ? Mauvais enseignants ? Universités désuètes ? Pédagogie obsolète ?

Le débat sur la « réussite en licence » fait rage et emprunte bien des chemins. Pourtant, les questions posées par l’enseignement en licence, notamment en sociologie, ne sont pas nouvelles, même si elles restent (comme sur certaines réponses proposées) encore trop peu publicisées. Aussi l’ASES vous propose de poursuivre réflexion et échanges collectifs sur nos pratiques pédagogiques le samedi 22 juin 2013 à l’Université Paris Descartes (à la Sorbonne), à partir de 14h.

Nous aurons le plaisir d’écouter deux interventions.

Celle de Pauline Delage, Véronika Duprat-Kushtanina, Nicole Forstenzer, intitulée Doctorant-e-s et jeunes docteur-e-s : Pratiques et enjeux de l’enseignement dans des conditions de précarité

Expérience (plutôt) valorisée au moment de débuter une thèse, la pratique de l’enseignement souffre néanmoins d’un déficit de légitimité. Face à ses collègues, titulaires ou non, on évoque plus volontiers ses activités de recherche alors qu’il n’est fait que rarement état de ses expériences en situation de cours. Peu d’enceintes donnent en effet la possibilité aux doctorant-e-s d’échanger entre eux/elles sur les problèmes rencontrés au cours de leur enseignement dont ils sont contraints de faire un apprentissage « sur le tas ».

Comment et pourquoi enseigner en tant que doctorant-e-s, soumis-e-s à la précarité de nos statuts et d’un avenir incertain ? Cette question renvoie alors à la fois aux problèmes pratiques qui nous taraudent au moment de la préparation des cours et dans la salle de classe (quelle posture adopter ? Comment évaluer les travaux des étudiant-e-s ? Comment construire un cours ?), mais également à un questionnement plus professionnel sur la place de l’enseignement dans la carrière d’un-e enseignant-chercheur (Comment concilier ambition pédagogique et obligations institutionnelles ?), ainsi que des perspectives plus théoriques et politiques sur la formation des étudiant-e-s et la situation de l’université (Quels sont les objectifs de nos cours ? Quel est l’univers relationnel dans lequel ils s’inscrivent ?).

Cette présentation relaiera les questions et inquiétudes exprimées par un groupe de doctorant-e-s et jeunes docteur-e-s réuni-e-s pour partager sur ces sujets et pallier à l’absence d’espaces de dialogue et de formation enseignante au sein de l’Université.

Nous recevrons également Alexandre Mathieu-Fritz, co-auteur avec Olivier Martin et Emmanuelle Brun du récent ouvrage Je réussis en socio, chez Armand Colin (2012).

A la suite de leurs courtes interventions, nous échangerons et débattrons à propos de nos méthodes et expériences (bonnes et moins bonnes) d’enseignement, de nos ambitions et de nos doutes concernant celui-ci, pourquoi pas en partageant quelques « trucs et astuces » qui fonctionnent.

La formation à l’enseignement reste encore trop souvent absente voire inexistante, et celui-ci est trop souvent confiné à une affaire individuelle. Aussi, cette journée se veut ouverte à tou-t-e-s, enseignant-e-s aguerri-e-s ou non (enseignant-e-s chercheur-e-s titulaires ou non, doctorant-e-s, vacataires, ATER, etc.) souhaitant participer à cette réflexion pédagogique collective.
Nous vous attendons nombreux à partir de 14h00 dans l’amphithéâtre Emile Durkheim, à l’Université Paris Descartes (Galerie Claude Bernard - Escalier I / 1er étage) – Adresse : 1 rue Victor Cousin, 75005 Paris ou 12/14 rue Cujas, 75005 Paris ; sorties de métro : Cluny la Sorbonne, RER Luxembourg.
Voir en PJ un plan d’accès à l’amphithéâtre Durkheim.

Cordialement,

Fanny Jedlicki et Judit Vari pour le CA de l’ASES.

Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.13