Association des sociologues enseignant-e-s du supérieur (ASES)
Pratiquer et déployer la sociologie

L’Association des sociologues enseignant-e-s du supérieur (ASES) est une association française créée en 1989, à l’initiative de deux sociologues français, Catherine Paradeise et Pierre Tripier, afin d’assurer "la défense et la promotion de la sociologie dans l’enseignement supérieur". Ses statuts, votés par l’assemblée générale constitutive du 11 janvier 1989, ont été déclarés le 26 mai 1989.

Nous écrire Contact

Communiqué AFS/ASES du 24 janvier 2011 : soutien à Agnès Heller
Article mis en ligne le 24 janvier 2011
dernière modification le 30 janvier 2016

par Matthieu Hély
Imprimer logo imprimer

Communiqué AFS/ASES du 24 janvier 2011 : soutien à Agnès Heller

Il n’est donc pas que la presse à être menacée en Hongrie depuis l’accession de Viktor Orban à la tête du gouvernement. Ce sont aussi les intellectuels et les chercheurs que l’on veut museler, ceux en tout cas qui sont critiques par rapport à la nouvelle loi, liberticide, sur les médias, ceux qui n’adhèrent pas au nationalisme exacerbé des nouveaux dirigeants du pays.
Ágnès Heller, philosophe et sociologue, disciple de György Lukács, fait l’objet d’une campagne ignominieuse du quotidien Magyar Nemzet, très proche du pouvoir, qui l’accuse, ainsi que quatre de ses collègues d’avoir indûment perçu 450 millions de forints (environ 1,6 M d’euros) pour ses recherches.
L’intérêt des recherches entreprises est contesté mais au-delà, c’est bien la personnalité d’Ágnès Heller qui est violemment mise en cause, accusée en particulier de salir l’image de la Hongrie parce qu’elle critique la loi sur les médias et la dérive autoritaire du pouvoir. Au-delà de l’anti-intellectualisme des attaques, celles-ci sont aussi clairement teintées d’antisémitisme.
L’Association Francaise de Sociologie (AFS) et l’Association des Sociologues Enseignants du Supérieur (ASES) demandent que cette campagne de presse contre notre collègue Agnès Heller cesse et que la liberté de la recherche soit, conformément à l’article 13 de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne, garantie en Hongrie.

Références
http://www.liberation.fr/monde/01012314982-hongrie-orb-n-cible-les-philosophes
http://en.wikipedia.org/wiki/%C3%81gnes_Heller

Forum
Répondre à cet article

Au programme de l’ASES

Pas d'évènements à venir

Ici vous pouvez afficher le contenu d'un article avec le mot-clé "article-libre2".

Le titre du bloc sera celui de l'article.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.13