Association des sociologues enseignant-e-s du supérieur (ASES)
Pratiquer et déployer la sociologie

L’Association des sociologues enseignant-e-s du supérieur (ASES) est une association française créée en 1989, à l’initiative de deux sociologues français, Catherine Paradeise et Pierre Tripier, afin d’assurer "la défense et la promotion de la sociologie dans l’enseignement supérieur". Ses statuts, votés par l’assemblée générale constitutive du 11 janvier 1989, ont été déclarés le 26 mai 1989.

Nous écrire Contact

Lutter contre le harcèlement _ communiqué de l’ASES
Article mis en ligne le 30 novembre 2015

par Cécile Rabot
Imprimer logo imprimer

Le CA de l’ASES soutient la motion de la section 19 du CNU dénonçant le harcèlement, en particulier sexuel, dans l’enseignement supérieur et la recherche :

« Attaché à la qualité des conditions d’exercice des activités d’enseignants-chercheurs et d’étudiants/doctorants, souhaitant oeuvrer pour la lutte contre les cas de violence, de souffrance au travail et de harcèlement de toute nature, le CNU de « sociologie-démographie » (CNU19) demande aux directions des établissements d’enseignement supérieur de prendre toutes les mesures juridiques et administratives permettant de lutter contre toutes les formes de violence, et en particulier le harcèlement sexuel, et de sanctionner de tels faits, et appelle tous les membres des communautés universitaires à ne pas rester silencieux ou passifs devant de tels actes ».

Les situations de harcèlement sexuel, avérées ou supposées, sont particulièrement graves pour les personnes concernées, personnels et /ou étudiant-e-s. S’y cristallisent à la fois le déséquilibre des genres et des statuts et la dégradation des conditions de travail dans l’enseignement supérieur et la recherche. Ces situations se détériorent d’autant plus qu’elles sont entourées d’un silence qui favorise les suspicions à la fois envers les présumé-e-s coupables et les supposées victimes. Le CA de l’ASES alerte les président-e-s d’établissements, les membres des différentes instances et conseils, mais aussi l’ensemble des collègues sur la gravité des faits et des accusations les dénonçant, qui doivent être nécessairement examinés par les organes compétents.

La communauté universitaire dispose d’instances de saisine et régulation, présidences d’établissement, CHSCT, section disciplinaire, médecine préventive, représentants du personnel, ayant chacune son rôle à jouer dans la résolution de ces affaires. Le CA de l’ASES invite chacun-e à être vigilant-e sur ces questions, à ne pas fermer les yeux sur les faits dont il/elle pourrait avoir connaissance et à orienter les personnes s’estimant victimes vers les instances appropriées.

Liens : celui-ci et celui-là.

Paris, le 23 novembre 2015

Le CA de l’ASES

Forum
Répondre à cet article

Au programme de l’ASES

Pas d'évènements à venir

Ici vous pouvez afficher le contenu d'un article avec le mot-clé "article-libre2".

Le titre du bloc sera celui de l'article.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.13