Association des sociologues enseignant-e-s du supérieur (ASES)
Pratiquer et déployer la sociologie

L’Association des sociologues enseignant-e-s du supérieur (ASES) est une association française créée en 1989, à l’initiative de deux sociologues français, Catherine Paradeise et Pierre Tripier, afin d’assurer "la défense et la promotion de la sociologie dans l’enseignement supérieur". Ses statuts, votés par l’assemblée générale constitutive du 11 janvier 1989, ont été déclarés le 26 mai 1989.

Nous écrire Contact

PEDR 2017 - L’ASES invite tous les collègues à déposer une demande
Article mis en ligne le 17 février 2017

par Christel Coton
Imprimer logo imprimer

L’application ELARA consacrée au dépôt des demandes de PEDR est ouverte depuis le 14 février. Elle sera close le 7 mars à 16h.

La PEDR est une prime d’encadrement doctoral et de recherche qui peut être demandée par tous les enseignant(e)s-chercheur(e)s titulaires quel que soit leur grade (MCF ou PU) ou leur ancienneté …

Bien qu’elle soit accessible à toutes et tous, certains profils restent très nettement sous-représentés dans les candidatures. En témoigne les données communiquées par la DGRH de l’ESR pour la campagne 2015 (disponible ici )

« 29% des candidatures sont déposées par des femmes alors qu’elles représentent 37% des enseignants‐chercheurs. Les femmes sont principalement sous‐ représentées parmi les MCF de classe normale (10 points d’écart par rapport à la proportion totale de femmes MCF de classe normale), en particulier en Lettres‐Sciences humaines ».

« Plus on avance dans la hiérarchie des PR et moins il y a de candidates à la PEDR. Elles représentent 28% des candidats parmi les PR de 2ème classe, 24% chez les PR de 1ère classe, 17% chez les PR de classe exceptionnelle au 1er échelon et 14% chez les PR de classe exceptionnelle au 2nd échelon. »

"En comparaison avec l’ensemble des enseignants‐chercheurs en activité en France en 2015, les candidats à la PEDR sont sous‐représentés parmi les MCF (on dénombre 61% de MCF parmi l’ensemble des enseignants‐chercheurs au niveau national), mais surreprésentés parmi les PR (27%)".

"Rapportés à l’ensemble des enseignants‐chercheurs en activité en France en 2015, les MCF et assimilés (9%) candidatent près de deux fois moins que les PR et assimilés (16%)".

L’ASES encourage l’ensemble des collègues à déposer une demande de candidature à la PEDR. L’association s’est longtemps opposée, aux côtés et au sein du CNU 19, à cette prime individuelle dite d’excellence qui diffuse avec autorité une vision individualiste de la recherche et de l’enseignement dont on sait combien ils sont en réalité fondés sur la coopération et la collégialité entre pairs.

Mais force est de constater qu’aujourd’hui, sa mise en place contribue à creuser les inégalités de rémunération et de conditions de travail au sein de la communauté. Pour lutter contre cette montée en puissance des écarts, il faut à présent lutter contre les effets d’autocensure qui contraignent les « évaluateurs » à ne retenir et ne consacrer que les dossiers déjà les plus « autorisés » et les plus distingués par ailleurs.

Nous invitons l’ensemble des collègues à faire exister, par leur acte de candidature, la diversité des modes d’exercice de notre métier dans nos universités et nos établissements.

Forum
Répondre à cet article

Au programme de l’ASES

Pas d'évènements à venir

Ici vous pouvez afficher le contenu d'un article avec le mot-clé "article-libre2".

Le titre du bloc sera celui de l'article.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.13