Association des sociologues enseignant-e-s du supérieur (ASES)
Pratiquer et déployer la sociologie

L’Association des sociologues enseignant-e-s du supérieur (ASES) est une association française créée en 1989, à l’initiative de deux sociologues français, Catherine Paradeise et Pierre Tripier, afin d’assurer "la défense et la promotion de la sociologie dans l’enseignement supérieur". Ses statuts, votés par l’assemblée générale constitutive du 11 janvier 1989, ont été déclarés le 26 mai 1989.

Nous écrire Contact

La précarité au quotidien : récits d’expériences dans l’enseignement supérieur et la recherche
Article mis en ligne le 12 décembre 2011

par Matthieu Hély
Imprimer logo imprimer

Après l’enquête...

Création d’un blog regroupant les témoignages des "précaires" de l’ESR.

Ce blog s’inscrit dans la continuité de l’enquête par questionnaire lancée par le collectif P.E.C.R.E.S. (Pour l’Etude des Conditions de travail dans la Recherche et l’Enseignement Supérieur) au cours de l’hiver 2009-2010, dont les résultats ont été publiés dans le livre présenté ci-contre, Recherche précarisée, recherche atomisée. Cette enquête avait pour but de rendre visibles les conditions de travail et de vie des personnes travaillant dans l’ESR dans un statut d’emploi précaire voire illégal (CDD, vacation, travail gratuit, troc, etc.).

... à vous de prendre la plume.

Pour raconter, faire savoir, révéler ce qui ne se dit jamais ou trop peu. L’expérience de la précarité se vit souvent dans la solitude, alors qu’elle est partagée par beaucoup de monde (environ 50 000 personnes dans l’ESR). Elle ne suscite pas beaucoup d’émoi de la part de ceux et celles qui en sont protégé.e.s alors que l’ensemble des acteur.trice.s de l’ESR devraient se sentir concerné.e.s par sa réalité, puisqu’elle affecte le travail de tou.te.s et crée de grandes inégalités entre les personnes. L’exposé des situations, et leur accumulation, est nécessaire pour qu’un tableau précis de la précarisation de l’ESR éclate au grand jour, donne lieu à une prise de conscience collective de son ampleur, et devienne une question centrale à résoudre.

Ce blog est un espace libre de récits personnels et anonymes.

Racontez vos expériences pour qu’elles ne se perdent pas dans le silence. Soyez le plus factuel possible : personne n’a besoin de savoir qui vous êtes, en revanche précisez les contextes, les dates, les durées, les montants des rémunérations (s’il est question de cela), les personnes impliquées (sans les nommer, mais désignées par leur statut dans l’ESR), et bien sûr tout ce qu’il vous semblera utile de dire, expliquer, dénoncer. Pour situer votre propos, nous vous conseillons de donner votre âge, la discipline ou le service dans laquelle/lequel vous travaillez, et toutes caractéristiques qui vous sembleront pertinentes pour la contextualisation de vos lignes.

Mode d’emploi.

Il vous suffit de poster un commentaire (cliquez sur "Commentaires", ci-dessous). Vous pouvez utiliser un pseudonyme ; votre adresse email n’apparaîtra pas à l’écran, et si vous ne souhaitez pas la rentrer dans le formulaire, il vous suffira de donner une fausse adresse email telle que "xx@xx.com". SEULS VOTRE NOM OU PSEUDONYME ET VOTRE COMMENTAIRE APPARAÎTRONT A L’ECRAN. Tout commentaire raciste, sexiste ou homophobe sera supprimé.

Que vous soyez secrétaire, ingénieur.e, chercheur.e en thèse ou docteur.e, technicien.ne, bibliothécaire, ouvrier.e ou chargé.e de cours, que vous travailliez à l’université ou dans un organisme de recherche, que vous soyez en France ou que vous travailliez pour la fonction publique française à l’étranger dans un emploi lié à l’enseignement supérieur et la recherche, cet espace est le vôtre.

Forum
Répondre à cet article

Au programme de l’ASES

Pas d'évènements à venir

Ici vous pouvez afficher le contenu d'un article avec le mot-clé "article-libre2".

Le titre du bloc sera celui de l'article.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.84.13