Vu sur la liste ASES !

Retrouvez ici les débats, les contributions et les informations qui ont marqué la liste ASES

Derniers articles

Un feuilleton radiophonique chez les sociologues

dim 09/07/2017 - 10:54

Parce qu’il se déroule à la fac, que son héroïne est une doctorante en sociologie, et qu’on y parle de l’utilité des SHS dans la transformation sociale, je me permets de signaler sur cette liste l’excellent feuilleton radiophonique « L’apocalypse est notre chance », de Sylvie Coquart-Moral et Sophie Maurer, diffusé sur France Culture et disponible dans tous les bons lecteurs de podcasts…

https://www.franceculture.fr/emissions/fictions-le-feuilleton/lapocalypse-est-notre-chance-de-sylvie-coquart-morel-et-sophie-0

Bonne écoute!

Etiquettes :

tribune en réaction au manque chronique de moyens affectés à l'Université

dim 09/07/2017 - 10:38

La prochaine rentrée universitaire s'annonce d'ores et déjà périlleuse dans de nombreuses universités. Une tribune a été rédigée en réaction au manque chronique de moyens affectés à l'Université, et pour demander que l'investissement annoncé par la Ministre de l'ESR soit suivi d'effets :

                                          https://frama.link/TribuneMakeUniversity

 

make 2

 

Nous espérons que ce texte trouvera un écho important auprès de l'ensemble de nos collègues, personnels administratifs et techniques, enseignants et chercheurs. Dans cette perspective, nous vous invitons à le faire circuler dans vos départements, UFR et laboratoires, et sur les listes de diffusion susceptibles d'être intéressées par de telles initiatives.

Etiquettes :

Communiqué du Collectif des travailleur.e.s précaires de l’enseignement supérieur et de la recherche concernant la campagne de recrutement au CNRS de 2017

mer 28/06/2017 - 11:13

Cette année, le jury d’admission de l’INSHS a procédé à plusieurs déclassements, reclassements voire suppressions de postes dans les sections 32, 35, 36 et 39 du CNRS. Sont passés sur des listes mails professionnelles des messages s’indignant, à juste titre, de la remise en cause du travail du jury d’admissibilité. Ces pratiques s’inscrivent dans une casse des procédures de recrutement des concours de la fonction publique dont ceux de l’enseignement supérieur et la recherche (ESR) ne sont pas les seuls à faire les frais. Par leurs justifications, ces déclassements expriment une fois de plus un développement nocif vers l’ « excellence » qui participe au retrait de l’égalitarisme dans l’ESR. Enfin, toute l’affaire relève surtout d’un problème cardinal : le manque de postes.

Etiquettes :

Tous les articles