Assemblée Générale de l'ASES - 6 octobre 2018 - L'ASES fait le point sur Parcoursup !

sam 22/09/2018 - 15:32

L’AG de l'ASES se tiendra la journée du samedi 6 octobre à la Bourse du Travail, Paris, République. 

Le matin 10h-13H : Bilans moral et financier et élections partielles pour le renouvellement du CA. Vous pouvez candidater si vous êtes à jour de cotisation : il serait souhaitable d'en informer le CA au moins 15 jours avant l'AG en indiquant dans votre profession de foi qui vous êtes et pour quelles raisons vous souhaitez siéger au CA de l'ASES, qui implique une participation active et réelle aux taches de l'association, bénévolement comme toujours...:-)

La matinée sera donc ouverte aux adhérent-e-s de l'association[1] et nous en profitons pour vous rappeler que nous n'existons qu'avec votre soutien et votre aide : pour adhérer c'est ici ! Idéalement, merci d’adhérer avant le 20 SEPTEMBRE !

L'après-midi sera ouvert à toutes et tous et permettra d'aborder les enjeux de l'année écoulée -notamment Parcoursup et ses suites. 

Programme provisoire :

Marie Paule Couto et Fanny Bugéja : Premières analyses des effets de la Loi ORE à partir d’une enquête multi-sites.

Gildas Loirand et Marie Charvet : De quelques conséquences inattendues des mobilisations contre le Loi ORE.

En fin de journée, nous nous retrouverons pour un apéritif dans le quartier. 

En vous souhaitant à toutes et tous une très bonne rentrée et en espérant vous retrouver toujours plus nombreux à nos côtés !

 

P.S : L’adhésion s’effectue par un lien en bas de notre page d’accueil : http://www.sociologuesdusuperieur.org/http://www.sociologuesdusuperieur.org/

 

Le CA de l'ASES

Professions de foi des candidat.e.s 2018

Anne Bory

Nouvelle candidature. MCF sociologie, membre du CNU 19, Université de Lille, Clersé, membre junior de l'IUF (2018-2023)

Je suis maitresse de conférences en sociologie au Clersé, à Lille, depuis septembre 2010. Le travail mené par l'ASES autour de la transparence des recrutements, de la réflexion autour des conditions de travail des enseignant.e.s-chercheur.e.s, de la promotion de la sociologie comme discipline scientifique d'utilité publique, et plus récemment de l'accès à l'université et de la défense de l'enseignement supérieur public, m'a été très utile dès l'entrée en thèse, et n'a cessé de m'apparaître nécessaire. J'ai eu l'occasion, lors de mes 8 années de mandat au sein du CE de l'AFS (2009-2017), d'apprécier la réactivité des membres du CA de l'ASES, et de mesurer l'importance de la complémentarité de ces deux associations professionnelles. C'est parce que je ne conçois pas ma pratique professionnelle sans engagement collectif, et encore moins désormais que je bénéficie d'un statut privilégié pour plusieurs années, que je souhaite m'engager au sein du CA de l'ASES, particulièrement sur les questions de recrutement, de place de la sociologie dans l'enseignement secondaire et supérieur, et de réflexion autour du service public d'enseignement supérieur et des réformes qui lui sont infligées. 

Corine Eyraud

Nouvelle candidature. Maîtresse de conférences en sociologie à l’Université d’Aix-Marseille et chercheure au Laboratoire d’Économie et de Sociologie du Travail (LEST).

Mes travaux portent essentiellement sur les transformations de l’enseignement supérieur et la recherche en France et en Angleterre. J’ai été élue dans de nombreuses instances de mon université (CEVU, CA, comité de la recherche et conseil d’UFR, directrice de département…). J’ai été très impliquée localement dans l’animation des réflexions sur et mouvements contre les réformes de l’ESR depuis une vingtaine d’années, du LMD à Parcoursup en passant par la LRU ou la fusion de mon université. J’aime enseigner la sociologie et j’attache beaucoup d’importance à l’enseignement de la discipline. De mon point de vue, l’ASES est un espace précieux, essentiel dans la vie de la communauté des sociologues, leur permettant de débattre de questions pédagogiques, scientifiques et professionnelles. C’est pour apporter ma contribution à l’équipe qui fait vivre et avancer cette association que je soumets aujourd’hui ma candidature à son conseil d’administration.